Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
= DUDU Express =

= DUDU Express =

Un tour d'Eurasie express pour la famille Dudu en camping-car

Edimbourg

La visite des grandes villes en Camping-car n’est jamais simple ne serait ce que pour trouver un stationnement.


C’est toujours un peu la loterie. Généralement on se gare assez loin du centre, mais près d’un endroit où on peut prendre les transports en commun facilement.


Pour améliorer nos chances nous utilisons deux applications smartphone :

  • Park4Night : appli pour Camping-cariste essentiellement qui indique parkings et aires de service
  • OsmAnd : appli de navigation basée sur Open Street Map, qui est une carte collaborative hyper détaillée

Je pense revenir sur ces applications plus en détail dans un prochain article.

J’ai repéré un premier parking pas très loin du centre mais en arrivant il est indiqué : Seulement pour 4 heures. Des caméras surveillent. Risque d’amende de 70 £.

Les écossais n’iront sûrement pas nous relancer en France si on ne paye pas l’amende mais bon, on préfère ne pas rester.


Le deuxième parking que j’avais repéré un peu plus loin du centre fera l’affaire.
Je calcule la distance qui nous sépare de Old Town : 3,5 km.

Normalement nous aurions pris le bus mais cette nous avons une arme secrète : La trottinette !

Edimbourg

Alors nous voilà parti.

Notre premier arrêt touristique est The Palace of Holyroodhouse. Résidence officielle de la reine quand elle vient en Écosse. Quelques photos et c’est reparti.

Edimbourg
Edimbourg

Nous longeons ensuite le Royal Mile, artère principale de la vielle ville qui va jusqu’au château.


La rencontre


Nous tombons sur nos premiers kilts, qui sont portés par ce qui semble être des guides.

Edimbourg

Mais la vrai belle rencontre on l’a faite juste après. Une dame d’un certain âge nous interpelle toute enjouée.


Elle trouve ça formidable de se déplacer comme ça en trottinette avec les enfants. Elle nous raconte qu’elle habite le quartier, qu’elle est allemande, qu’elle a rencontré son mari lors de son premier jour en écosse, qu’ils se sont mariés l’année suivante et que ça fait 50 ans que ça dure.

Elle nous a même rappelée à ses souvenirs de Français :
« Allo, Allo, ici Radio Paris » 😀

Nous avons passer un excellent moment à discuter avec cette dame, vraiment très chaleureuse. Merci à elle.

Edimbourg

Un peu plus loin nous visitons rapidement le Museum of Childhood qui est gratuit. Il expose bon nombre de jeux et jouets.

Edimbourg
Edimbourg
Edimbourg
Edimbourg

Il est déjà 12h30 et la trottinette ça creuse. Nous cherchons un restaurant proposant le traditionnel et célèbre Fish & Chips.

Nous atterrissons au « Biblos » où nous nous régalons. Perso je tente le Haggis ball, une revisite du plat national normalement constitué d’une panse de brebis, qui est farcie d’abats mélangés à des flocons d’avoine.
C’était excellent !


Peut être aurons nous l’occasion de goûter l’original plus tard dans le séjour ?

Edimbourg
EdimbourgEdimbourg

Après le lunch, nous descendons vers Gorges Square et nous commençons à comprendre pourquoi Edimbourg est considérée comme la « Capitale des festivals ».


Beaucoup de squares et de rues sont animés avec salles de spectacle, food trucks, jeux et spectacles de rue.

Edimbourg
Edimbourg
Edimbourg

Nous filons ensuite au National Museum of Scotland qui est gratuit également. Le musée est vaste et ratisse large. Il va de l’art, à la mode. Des progrès scientifiques, aux animaux. Il y a même tout un bâtiment destinés aux productions et inventions écossaises.


Il y a de quoi y passer des heures voire des jours. Pour ne pas trop entamer l’après midi, nous passons rapidement de salle en salle et nous arrêtons sur quelques curiosités, dont la célèbre brebis Dolly !!


Le bâtiment à lui seul vaut la visite, notamment la verrière de style victorien qui est splendide.

Edimbourg
Edimbourg
Edimbourg
Edimbourg
Edimbourg

Nous poursuivons par Victoria Street, très colorée, puis remontons ensuite jusqu’au château.

Le parvis est actuellement entouré de gradins car il y a le Edimbourg Military Tattoo : spectacle très prisé de danses et de défilés de fanfares avec près de mille participants. Et tout cela avec le château en toile de fond.

Cela nous aurait bien tenté mais les places sont réservées des mois à l’avance.

Edimbourg
Edimbourg
Edimbourg

Nous redescendons le Royal Mile par le côté ouest jusqu’à la cathédrale St Giles, puis nous bifurquons vers New Town.


Cette partie de la ville est beaucoup plus aérée et verdoyante. Cela nous permet de rouler plus librement et on s’éclate bien !

Dans tous les sens du terme pour Simon dont la roue avant s’est bloquée dans un joint de pavé délabré. Ca lui a valu une belle gamelle ! Heureusement sans gravité.

Edimbourg

Nous nous arrêtons quelques minutes pour écouter un groupe de rock écossais. Et c’est l’heure de retrouver notre maison roulante.
En tout on a du faire une vingtaine de kilomètre je pense.


Seul point noir de la journée, au moment de repartir je veux allumer mes feux et là rien ne se passe. C’est une panne que j’avais déjà tenté de réparer sur le camping car, il y a un faux contact sur un des connecteurs au niveau du volant. Me voilà donc obligé de sortir la caisse à outils qui se trouve tout au fond de la soute. Les passants nous regardent d’un drôle d’œil quand ils aperçoivent sur le trottoir : chaussures de marches, ballon de foot, balais, molky et autre papier toilette ! 😅


Après plusieurs minutes d’acharnement j’arrive à stabiliser le connecteur pour que les phares s’allument. Heureusement il fait jour tard, nous n’allons pas prendre le risque de rouler de nuit.

A la sortie d'Edimbourg nous passons un pont suspendu - Forth Road Bridge - sur la Forth River. Ce qui nous permet d'apercevoir à droite le célèbre Forth Rail Bridge construit à la du 19ème. Et chose très impressiante, ils sont en train de construire un nouveau pont suspendu à notre gauche. Il manque encore des pans entiers de tablier.

Edimbourg
Edimbourg

En conclusion :

  • Edimbourg c’est vraiment chouette
  • La trottinette est adoptée par tous
  • Le camping-car n’aime pas les vibrations

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Mathieu 08/08/2016 13:42

Bonne idée les trottinettes, et ça prend moins de place qu'un vélo ! L'architecture est vraiment particulière, on dirait des décors de films.