Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
= DUDU Express =

= DUDU Express =

Un tour d'Eurasie express pour la famille Dudu en camping-car

Nessie, es-tu là ?

Au menu du jour, le Loch le plus célèbre du monde ...

Nous reprenons notre single track de la veille où nous apercevons un pêcheur.

Nessie, es-tu là ?

Puis nous rejoignons Fort Augustus, à l'extrémité sud du Loch Ness.

Nessie, es-tu là ?

Là ce n'est plus les midges mais une horde de touristiques qui envahit l'espace. Les bus les déversent par dizaines.



Nous envisagions éventuellement un tour en bâteau sur les eaux sombres du lac, mais l'affluence et la tempête qui fait rage aujourd'hui nous font renoncer.


Notre guide touristique nous conseille de longer le lac par la côte est, moins embouteillée et plus sauvage. C'est ce que nous faisons et dès les premiers miles nous approuvons ce choix. Les paysages sont une nouvelle fois magnifiques. Nous prenons le temps pour les observer d'autant plus que la route étroite nous oblige régulièrement à laisser passer les voitures arrivant en face.

Il y a également quelques débris de branche sur la chaussée dues au vent fort.

Nessie, es-tu là ?
Nessie, es-tu là ?
Nessie, es-tu là ?
Nessie, es-tu là ?

Nous quittons le lac à Inverness, sans voir ni queue, ni tête, du monstre.


Aussi nous retrouvons la côte Est de l'Ecosse, et contournons Black Isle (qui est une presqu'île en fait). A la pointe nous nous arrêtons à Cormarty pour observer l'estuaire, qui est en partie occupée par des plate-formes pétrolières. Très impressionnant !

Nessie, es-tu là ?
Nessie, es-tu là ?
Nessie, es-tu là ?

En repartant vers l'ouest le camping car peine à faire face au vent. La météo annonçait des bourasques à 65 miles par heure, soit plus de 100 km/h.
D'ailleurs un peu plus loin, la route est coupée. Un arbre est tombé sur la chaussée. Les services de voirie sont déjà à la tâche, il ne faut que quelques minutes au tracto-pelle pour dégager le passage.

Nessie, es-tu là ?

L'objectif du soir est de rejoindre le Ross Oriental. Nous nous arrêtons sur une colline. Ce soir, où j'écris ces lignes, nous jouissons d'une vue sur la vallée. Espérons que le vent se calme un peu, le camping-car tangue.

P.S : Mise à jour pour photos le 11 août.

Nessie, es-tu là ?
Nessie, es-tu là ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article