Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
= DUDU Express =

= DUDU Express =

Un tour d'Eurasie express pour la famille Dudu en camping-car

That's all folks

Jeudi matin le réveil est difficile, nous sommes abasourdis par la nouvelle de la veille. Une grande partie de la maison de la mère de Céline a brûlé, y compris les deux voitures. Heureusement il n’y a que des dégâts matériels, mais ils ont beaucoup perdu. Et dire qu’il y a quelques semaines, nos enfants étaient là bas… Nous sommes d’autant plus frustré que le coût de la modification de notre billet de retour est prohibitif. Presque autant que ce qu’on a déjà payé pour l’aller/retour. « Vous comprenez monsieur, c’est le week-end du 15 août ». Oui on sait mais ça fait ch… Nous avons donc deux jours à attendre en Angleterre mais l’esprit vacances n’y est plus. Malgré le soleil. Au départ nous avions envisagé deux possibilités de visite :

  • Oxford
  • Le festival de montgolfière de Bristol (le plus grand d’Europe)

On se dit qu’un balai de montgolfière serait pas mal pour nous changer les idées. Donc direction Bristol. Je programme le GPS. Après quelques dizaines de minutes de route, je trouve surprenant de ne passer que sur des routes secondaires, bizarre. Et la durée de route affichée à l’écran de route me semble importante. Tout à coup je comprends mon erreur, j’ai coché la case « Eviter les autoroutes » au lieu de « Eviter les péages » … Il faut savoir que quasiment toutes les autoroutes anglaises sont gratuites. On a déjà perdu pas mal de temps quand on trouve désespérément un coin où pique-niquer. Il faut dire que la densité de population est beaucoup plus importante qu’en Ecosse.

That's all folks

Après réflexion nous changeons notre destination pour l’après midi. En effet, le vent est assez fort et il y a de fortes chances que les montgolfières restent au sol. Et puis ça fait faire un détour important. Nous irons donc à Oxford qui est sur le chemin vers Douvres. Et la série « malchance » continue. Nous voulions visiter en particulier le Christ Church College. D’après notre guide, la billetterie ferme à 16h30. C’est juste, mais c’est jouable. Notre combinaison stationnement/trottinette (qui avait fait ses preuves à Edimbourg) fonctionne bien, on patine comme des forcenés et nous sommes dans les temps. Nous perdons un peu de temps pour trouver l’entrée et arrivons à la porte à 16h27 mais la porte est fermée. Punaise, ils ont avancés l’heure de fermeture à 16h15. Dégoutés … Une vive discussion s’en suit pour décider ce qu’on fait ensuite. Il faut dire que nos rapports humains sont un peu électriques. La nuit a été agitée et la déception de ne pas pouvoir rentrer aider nos proches n’aident pas. Il y a ceux qui souhaitent visiter un peu la ville et ceux qui veulent retourner au camping-car. Finalement la raison prend le dessus. On a besoin de se poser.

Mais ça ne sera pas pour tout de suite, nous galérons à trouver un point d’eau pour ravitailler. Soit il y a des barres en hauteur pour l’accès au parking, soit se sont des distributeurs automatiques (Savon/Eau/Séchoir), qui ne fournissent qu'une petite quantité d'eau à chaque fois.. En désespoir de cause, on essaye les distributeurs automatiques mais c’est long, très long.

La recherche d’un bivouac n’est pas plus chanceuse, nous tournons longtemps. Mais nous trouvons finalement un coin calme et verdoyant près d’une salle de sport. Bref, encore une mauvaise journée.

Le lendemain, il ne nous reste que 2h15 de route pour rejoindre Douvres. Autant dire qu’on ne se presse pas. Et ça fait du bien.

On en profite pour jouer au Uno, faire de la trottinette, lire, surfer sur le net et … bricoler un peu. Et oui, la caméra de recul ne remarche toujours pas. Je pense que le câble est détérioré quelques part mais où ? Après une bonne demi-heure de recherche je laisse tomber, je n’ai pas l’équipement nécessaire pour examiner le câble sur la longueur du camping-car.

J’ai plus de chance pour la réparation du radar de recul (et oui le camping car a une caméra, et un radar !! Mais les deux étaient HS). Et c’est mon père qui était à l’origine de la panne, lorsqu’il a légèrement arraché le pare-chocs arrière au mois de Juin. Le fil d’alimentation du radar qui est branché sur le feux de recul ne faisait plus contact. Ouf !

That's all folks
That's all folks

Nous prenons la route en début d’après midi et trouvons un stationnement sur le remblais de Douvres pour la nuit. Nous avons le temps de faire une petite balade et de trouver un resto pour le soir. Fort délicieux.

That's all folks
That's all folks
That's all folks
That's all folks

Le moral remonte avec cette dernière journée, ça fait du bien.

Dimanche nous prenons le ferry tôt et posons les roues sur le sol français en fin de matinée.

That's all folks

Quel bonheur de retrouver la conduite à droite ! Pas que se soit difficile de rouler à gauche, mais il faut être bien vigilent quand on change de route à partir du bon côté. Chaque matin, aux premiers tours, j’avais tendance me tromper. Les reflexes quoi ! Et puis la conduite à gauche avec un rétroviseur droit déglingué ça n’aide pas. Bref, nous faisons la route d’une traite pour retrouver le confort de notre maison avant de rattaquer le boulot mardi. Et puis demain nous devons vider et nettoyer le camping-car. Et oui, nous avons d’autres locataires qui le prennent dans la foulée.

That's all folks
That's all folks
That's all folks

Ainsi s’achève nos trépidantes aventures britanniques. Nous espérons vous avoir donné envie de visiter ce merveilleux pays qu'est l'Ecosse. Il en vaut vraiment la peine, malgré le climat et les midges.

Merci à tous nos lecteurs pour vos messages d’encouragements.

Mais l’aventure ne fait que commencer, à très bientôt donc …

That's all folks

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Mathieu 16/08/2016 10:03

Avant-goût vraiment sympa de votre futur grand voyage ! Et l’Écosse a vraiment des paysages à tomber.

Par contre, c'est un sacrilège de porter le maillot des All Blacks, tu aurais pu avoir des ennuis :)

Bon courage à la famille pour l'incendie.

Xav 17/08/2016 20:17

Merci pour ton message Mat', ça fait plaisir.

Et bien pour le maillot des Blacks, figure toi que c'est tout le contraire. J'aurai du le mettre dans mon article :

En arrivant à Douvres je sors du CC et un britannique s'approche de moi sans rien dire avec le doigt en avant et me montre la feuille de fougère sur mon maillot. Je ne comprends pas trop ce qu'il me veux et juste après il me fait voir qu'il a un autocollant de la même feuille sur son camping-car. C'est un supporter des Blacks !!! Il est d'origine Irlandaise et sa femme est écossaise. Il y a également un autocollant du chardon sur le CC.
On a discuter quelques minutes et il a même souhaité faire une photo de moi. Après coup j'ai regretté de ne pas avoir fait de photo de nous deux.

Encore un moment très sympa !!