Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
= DUDU Express =

= DUDU Express =

Un tour d'Eurasie express pour la famille Dudu en camping-car

Cetinje

Mardi matin, deuxième jour de classe et ça se complique déjà. Les enfants n’étaient pas très motivés ce matin. Il a fallu se fâcher un peu. Pas facile de rester patient dans ces conditions. Espérons que ça ne soit pas tous les jours ainsi.

Cetinje
Cetinje

Nous quittons le bivouac vers 11h pour faire le tour de la péninsule de Lustica. Cette partie des bouches de Kotor reste préservée de l’urbanisation. Nous roulons tranquillement dans les lacets des petites routes. Ici la majorité de la végétation a un feuillage persistant. Ce qui contraste beaucoup avec la Croatie où les arbres étaient encore nus, et qui renvoyait un sentiment triste.

Nous roulons à travers des forêts d'oliviers pluri-centenaires.

Nous traversons quelques petits villages faits tout de pierre. Comme les murets qui bordent les prés. La roche est omniprésente dans le sol ici. L’ensemble donne une allure de Bretagne ou d’Ecosse.

Les petites plages sont également très charmantes. Comme le petit port de pêche de Rose, site de notre pause méridienne.

Cetinje
Cetinje
Cetinje
Cetinje
Cetinje

En début d’après-midi nous quittons les bouches par la route serpentine, qui porte bien son nom. Ses 27 virages nous propulsent à 1200 mètres d’altitude. La vue sur l’ensemble des bouches de Kotor est exceptionnelle. On se croirait dans un avion. Vous n’aurez pas droit à la photo. Nous ne nous nous sommes pas attardés sur cette route étroite et vertigineuse. Et puis certains jeunes monténégrins ont tendance à se croire pilotes de rallye.

 

 Nous souhaitons rejoindre la capitale historique, Cetinje, désormais remplacée à ce titre par Podgorica.

 

Nous n’avons que 45 kilomètres à parcourir mais il nous faut une bonne heure pour faire le trajet. Les routes monténégrines sont relativement bonnes sur les axes principaux. Encore qu’il faut éviter quelques trous par endroits, et quelques affaissements qui font balancer le camping-car.

 

En revanche sur les routes secondaires c’est plus compliqué.  De grands travaux de rénovation sont en cours, mais du coup on fait parfois plusieurs kilomètres sur des chemins, à slalomer entre les engins de chantier et les blocs de roches extraits de la montagne.

 

La ville de Cetinje est très différente de ce que nous avions vu sur la côte.  Les jolis palais de l’époque faste de la royauté côtoient à touche-touche des maisons abandonnées et délabrées.

 

L’air est vif en cette fin de journée. L’altitude y est pour beaucoup.  On démarre notre promenade dans le petite centre historique qui tient dans un rectangle de 500 mètres sur 100.

 

Certains palais sont vraiment chouettes. Comme le palais bleu du président.

Cetinje
Cetinje

Ce qui nous aura le plus impressionné est la visite du monastère. Un flux continue de fidèles passent de salle en salle pour prier et se signer devant chaque statue, gravure ou peinture. Ils les embrassent même.

Cetinje

On tombe aussi sur quelques curiosités locales comme cette Pizzeria Obélix servant des spécialités monténégrines !! Woaw !

Cetinje

On tombe aussi sur l'ancienne Ambassade de France, qui fait maintenant office de bibliothèque.

Cetinje
Cetinje

En rejoignant la Dudumobile nous achetons quelques douceurs dans une boulangerie. Difficile de choisir quand on ne sait pas de quoi les gâteaux sont faits. Allez au hasard, on prend ceux au chocolat 😁.

 

Nous rejoignons le bord de mer pour passer la nuit. L’atmosphère nous plaît d'avantage.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Julien T 03/03/2017 13:37

Aie aie, la routine des "cours particuliers" va être, à mon sens, compliquée, dans ce contexte de voyage ! Il ne faut surtout pas louper de jours de classe, pour instaurer une sorte de routine de fonctionnement. J'espère que les enfants continueront à être motivés!