Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
= DUDU Express =

= DUDU Express =

Un tour d'Eurasie express pour la famille Dudu en camping-car

Les cités souterraines

Vendredi 24 mars
 
En fin de matinée nous partons à la découverte de la cité souterraine de Derinkuyu. Dans mon imaginaire je voyais une cité creusée dans une falaise mais il n’en en rien. De l’extérieur rien ne peut laisser penser qu’il y a des kilomètres de galeries sous nos pieds.
 
Nous arrivons pile quand un groupe pénètre des la cité. Nous nous joignons à eux. Cette cité de 4km pouvait abriter près de 10 000 personnes. On parcourt les galeries et les différentes pièces sur plusieurs niveaux. On trouve des pièces d’habitation, des espaces de stockage pour la nourriture, une cuisine, une église. Malheureusement il n’y a pas de mobilier et il est parfois difficile de déterminer la fonction d’une pièce par rapport à une autre.
 
Certains boyaux sont vraiment très étroits, même Simon qui mesure 1,30 devait se  baisser par moment.
C’est un vrai labyrinthe, heureusement il y a des flèches pour se repérer. Flèches rouges pour descendre, flèches bleus pour remonter.
On s’amuse bien à se faufiler un peu partout.

La visite est plutôt rapide et nous rejoignons la surface plus tôt que nous ne le pensions.
Les cités souterraines
Les cités souterraines
Les cités souterraines
Les cités souterraines
Les cités souterraines
Les cités souterraines

Le soleil nous ébloui sérieusement à la sortie, on n’avait pas vraiment prévu les lunettes de soleil pour aller sous terre.

Nous parcourons ensuite les rues de la ville à la recherche d’une boulangerie. Nous en trouvons un grande qui propose plusieurs variétés de pain, dont certaines que nous n’avions encore jamais vu.

Notamment ces grands pains plats. On pense qu’ils sont utilisés un peu comme une cuiller, pour se servir directement dans le plat central sur la table.

On trouve aussi des petits pains torsadés qui ressemblent à des bretzels. A Izmir on a vu beaucoup de vendeurs ambulants qui en proposaient dans la rue. Cette fois on en prend un pour goûter.

Les cités souterraines
Les cités souterraines
Nous nous arrêtons également dans une pâtisserie. Pour changer des baklavas et des kadaifs, nous prenons des loukoums turcs.
 
De retour au camping-car nous jetons un œil à la boutique d’antiquité à côté de laquelle nous avons dormi. C’est le père du vendeur de semences qui la tient, on avait déjà échangé quelques mots la veille et le matin. Il tenait à ce que nous passions voir sa boutique. Normal.
 
Céline est à moitié intéressée par un plateau argenté. Mais après réflexion, comme nous n’en avons pas vraiment l’utilité dans l’immédiat, on n’achètera rien.
 
Nous nous amusons devant quelques bricoles, comme ces lampes d'Aladin ou cette machine à écrire où on peut voir les différences avec notre alphabet.
Je vous laisse chercher les lettres manquantes.
Les cités souterraines
Les cités souterraines

Voici une petite photo des loukoums que nous avons dégustés le midi même.

Par contre vous n’aurez pas de photo de l’ersatz de bretzel car tellement il était délicieux, il a été ingurgité avant que je ne pense à le photographier. Ce sera pour une prochaine fois.

Les cités souterraines
Après le repas, nous nous interrogeons sur la suite du programme. J’avais prévu de rejoindre Gorëme en prévision du lendemain, mais comme nous avons pris un pass 3 jours et que nous avons le temps, nous allons à Kaymakli pour visiter une autre cité souterraine. Les enfants sont ravis. Et en plus c’est sur le chemin.
 
Cette cité, à priori moins grande, nous emballe bien plus. La roche est plus claire, et les effets de lumières donnent du relief et une belle atmosphère au site.
De plus, nous pouvons nous promener librement dans les galeries, ce qui est bien plus sympa que rattaché à un groupe.
On a bien fait de nous arrêté ici, d’autant plus quand c’est gratuit !
Les cités souterraines
Les cités souterraines
Les cités souterraines
Les cités souterraines
Les cités souterraines
Nous reprenons la route vers Gorëme. Nous nous posons assez tôt près du Sunset View Point (Un spot communiqué par untouracinq). Du coup nous avons le temps de nous renseigner pour la réservation du vol en montgolfière que nous souhaitons faire dimanche matin.
 
C’est une activité qu’on a promise aux enfants depuis le début de notre préparation. L’argent qu’ils ont eu à leur anniversaire et à Noël doit nous servir à faire de belles activités comme celle-ci.
Pour le vol en montgolfière, seuls les enfants et moi pourront en profiter. Ce n’est pas dans un panier suspendu à un ballon que Céline a prévu de surmonter son vertige.
 
Nous prenons les références d’une agence que nous trouvons dans un de nos guides et téléphonons. Le monsieur très sympathique nous suggère de voler dès demain samedi car les conditions météo sont plus sûres que dimanche. Il nous invite à le rejoindre à son agence, un peu plus bas dans la vallée.
 
Nous voilà donc obligé de ressortir le camping-car par les chemins cahoteux que nous venons de prendre.
 
Voici quelques photos des enfants prises pendant nos recherches montgolfièriques. Ils se sont bien amusés !!
Les cités souterraines
Les cités souterraines
Les cités souterraines
Les cités souterraines
Les cités souterraines
Les cités souterraines
Les cités souterraines
Les cités souterraines
Les cités souterraines
Les cités souterraines
Les cités souterraines
Le tarif proposé pour le vol est très correct : 90 €, alors que nos guides touristiques évoquent des prix de 130 à 150 € par personne. De plus pour les enfants c’est moitié prix. Tant mieux, cela fera du budget supplémentaire pour les excursions futures.
Nous passons bon moment avec Mustapha, le fait d’être en camping car attire la curiosité et fait toujours un bon sujet de conversation. Mustapha est d’autant plus intéressé par notre aventure car ses origines sont au Turkménistan, pays que nous allons traverser prochainement.
 
Les vols en montgolfières ont toujours lieu au lever du jour. La température plus basse facilite la montée des ballons, et le vent est souvent plus faible.
Le réveil devra être matinal, départ prévu à 5h45.
Généralement les compagnies de montgolfières récupèrent les clients dans leurs hôtels.  Comme nous, nous n’en avons pas, nous trouvons plus simple de passer la nuit à proximité des locaux de la compagnie. On nous propose carrément de nous stationner sur leur parking. On peut pas faire plus prêt.
Nous programmons le réveil à 5h20, comme ça nous aurons le temps de profiter du petit déjeuner offert avec le vol.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Duverger 29/03/2017 19:26

magnifique vous etes dans un autre monde c'est grandiose

Duverger gen 26/03/2017 20:28

C'est super de découvrir tout ces cite merveilleux .La montgolfière va vous montrer encore autre chose de plus . C'est super profitez-en des grosses bises à vous quatre et à bientôt de lire votre journal vous allez pouvoir faire un livre

Xav 26/03/2017 21:31

Merci Gene pour ton message. Bises à tous les deux.

Mat 26/03/2017 18:26

Finalement vous découvrez de beaux endroits en y restant plus longtemps ! On dirait que le temps est plus clément mais vous êtes habillés chaudement, il fait quelle température ?

J'ai hâte de voir l'article sur le vol en montgolfière !

Xav 26/03/2017 21:37

Nous avons un super temps depuis près de deux semaines. Les nuits et les matinées sont fraiches. 3 degrés l'autre jour. Nous sommes en moyenne à 1100 m d'altitude sur le plateau anatolien. Par contre les 3 derniers après midi il a fait super bon. Un bonne vingtaine de degrés !