Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
= DUDU Express =

= DUDU Express =

Un tour d'Eurasie express pour la famille Dudu en camping-car

Bialowieza

Mardi 25 juillet,


Après une longue journée de route de près 5h et 350 km, nous arrivons dans la forêt de Bialowieza, frontalière avec la Bielorussie. Par la route sinueuse qui y mène, nous avons eu l’occasion de voir quelques églises orthodoxes très colorées !

(Merci "J" pour la photo)

(Merci "J" pour la photo)

Le temps est orageux, ça s’arrange en milieu de soirée. Ce qui nous laisse la possibilité d’observer les lapins qui passent dans le champ devant nous, en allumant nos phares.
 
 
Mercredi 26 juillet,
 
Après une nuit calme, les pluies orageuses sont de retour. Ça tombe à verse. Aujourd’hui nous souhaitons visiter la réserve animalière de la forêt, dont les bisons d’Europe sont les mascottes.
Mais difficile de se projeter sur le programme de la journée avec ce temps. Heureusement que nous n’avons pas souvent eu à subir les caprices du ciel.
Alors ce matin c’est blog et jeux.
 
Cette fois la météo avait vu juste et en fin de matinée, le temps s’améliore un peu. Nous sommes sensément stationnés sur le parking de la réserve mais j’avoue avoir un doute. Je propose à Simon d’aller vérifier au bout du chemin, que nous sommes au bon endroit. Le temps qu’il fasse l’aller-retour, la pluie fait un baroud d’honneur. Mais il semble bien que nous soyons au bon endroit, il y a un guichet et un panneau de bison à l’entrée.
Au cours du déjeuner le temps tourne réellement au beau. Nous nous empressons de finir notre repas pour aller découvrir ces fameux bisons. Nous arrivons à la caisse et attaquons le sentier.
Bialowieza

Après quelques minutes de marche nous n’avons toujours pas trouvé d’enclos et notre pressentiment se réalise à mesure que nous avançons. Pas de bison à l’horizon, mais d’énormes arbres. Et oui, arrivés au bout de la courte balade, nous nous rendons compte qu’il s’agissait d’un parcours d’observation d’arbres exceptionnels. Et nous sommes passés à côté sans même prendre le temps de les considérer à hauteur de leur grand âge.

Bon alors, elle est où cette réserve animalière ?
En fait nous avons été piégés par park4nigth. Comme tous les produits collaboratifs grand public, nous ne sommes pas à l’abri qu’un utilisateur se trompe et amène tous les autres dans son erreur. Excès de confiance de ma part ! Mais nous ne sommes pas les seuls à nous faire avoir. A peine avons-nous rejoint le parking que nous faisons la connaissance d’un couple de retraités français, eux aussi là pour les bisons. Erreuuuuur !
Cela nous donne l’occasion de faire connaissance.

De fait nous nous rendons ensemble à l’entrée de la fameuse réserve, à 4km d’ici.
Effectivement le parking est bien plus  vaste et plus peuplé que celui où nous étions, il y a même des stands de souvenirs.
En plus des bisons, nous découvrons d’autres animaux de la région : chat sauvage, rennes, vache, élans, sangliers, chevreuils, loup et chevaux. Mais les enclos ne comptent qu’un tout petit nombre d’individus à chaque fois  (quand ils ne sont pas vides). Cela véhicule un sentiment de déception.

Bialowieza
Bialowieza
Bialowieza
Bialowieza
Bialowieza
Bialowieza
Bialowieza
Bialowieza

Heureusement les bisons tiennent leur rang !

Bialowieza
Bialowieza

Après leur disparition à l’état sauvage, pendant la première guerre mondiale à cause de la sur-chasse, ils ont été réintroduits au début des années 20. Et les scientifiques, pour protéger le plus imposant animal d’Europe, ont considéré que c’était toute une zone de la forêt qu’il fallait sauvegarder. On trouve donc ici une zone de forêt primaire de 4800 ha, jamais exploitée par l’homme. Sa visite n’est possible qu’en étant accompagné par un guide agréée.


En sortant du parc animalier, nous convenons avec « M » et « J » (les retraités français) de passer la soirée ensemble. Nous déplaçons les camping-cars à l’extrémité du parking pour gagner en tranquillité. Nous nous retrouvons donc là dehors pour boire l’apéro. Chacun apporte de quoi boire et manger, c’est à la bonne franquette, et c’est ce qu’on aime dans ces rencontres éphémères.C’est l’occasion de parler de voyage et de camping-car bien sûr, mais c’est aussi l’occasion de parler un peu de sa vie. L’histoire de « M » et « J » est d’autant plus attachante que ces camping-caristes chevronnés se sont rencontrés justement sur une aire de stationnement il y a quelques années. C’est l’histoire d’une chef d’entreprise qui a perdu tout ses biens suite à une maladie, qui a touché le fond et qui revit sur les routes de l’Europe. « J » a tout vendu et maintenant ils vivent exclusivement dans leur maison roulante avec leur chien. Ils ont passé l’hiver au Portugal puis sont remontés en Scandinavie. Maintenant et ils redescendent tranquillement sur la France pour ensuite prendre la direction du sud-est de l’Europe. Bref, une belle soirée de convivialité.

Bialowieza

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Mat 30/07/2017 12:35

Salut les dudu ! On dirait que tout roule pour vous, vous avez eu l'occasion d'échanger avec de polonais ou pas encore ? En tout cas vous en aurez fait un paquet de belles rencontres à l'image des retraités J&M :)