Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
= DUDU Express =

= DUDU Express =

Un tour d'Eurasie express pour la famille Dudu en camping-car
Nous sommes rentrés depuis août 2017

Moscou express

Vendredi 30 juin,


Quelle mauvaise nuit sur ce parking bruyant! Les véhicules ont roulés en discontinu. Il aurait fallu trouver une place au plus loin de la route pour mieux dormir. Pour les futurs voyageurs, nous sommes stationnés sur le parking du stade de hockey près du parc Sokolniki.
De fait nous sommes réveillés de bonne heure et à 8h30 nous sommes prêts à démarrer notre journée de visite. Nous quittons la Dudumobile sous un beau soleil mais nous craignons le temps de l’après-midi. Même si les prévisions météo sont un peu meilleures qu’initialement on risque d’avoir quelques gouttes.

En quelques minutes nous rejoignons la bouche de métro un peu austère. Prendre le métro de Moscou n’a rien de compliqué pour qui a déjà utilisé ce mode de transport. Il faut juste bien prendre le temps de déchiffrer le nom des arrêts sur les panneaux du quai, au risque de prendre la rame dans le mauvais sens.
En une dizaine de minutes nous arrivons au niveau du Kremlin. Mais lorsque nous refaisons surface nous ne sommes pas du bon côté de la rue. Et ici sur les boulevards à 6 voies, il n’y a même pas de passage piéton. Il nous faut reprendre le souterrain.
Sur la place du manège nous découvrons le compte à rebours pour le début de la coupe du monde de football. Nous en sommes à J-348. Dans un an ce sera l’effervescence ici ! De fait cela explique sûrement pourquoi d’énormes travaux sont en cours ici à Moscou, ou sur les routes qu’on a parcourues.


Donc voilà nous sommes au cœur de la capitale russe et il y a pas à dire, ça en jette. D’emblée on est fasse au Musée national d’histoire tout de briquettes rouges, et à sa droite on voit courir les murailles du Kremlin qu’on croirait infinies.

Moscou express

Nous filons directement dans le jardin d’Alexandre pour rejoindre l’entrée du Kremlin. Comme il est encore relativement tôt nous espérons ne pas devoir faire trop la queue. Mais nous découvrons avec stupeur que la file d’attente s’étend déjà hors du bâtiment abritant la billetterie. Après nous être engagés dans la file nous allons quand même jeter un coup d’œil à l’intérieur du bâtiment. Et bien nous en a pris, car il y a des caisses automatiques. En quelques minutes nous ressortons tout contents en possession de nos billets. Nous rejoignons maintenant la file d’attente à l’entrée du Kremlin où nous patientions en compagne de quelques groupes de retraités français. Il y a un problème à l’oblitération des billets. L’entrée est gratuite pour les enfants mais nous devons être en possession de billet à 0, et forcément l’automate n’en délivre pas. Bon l’employé nous suggère de retourner à la billetterie et de nous présenter directement à une caisse. Chose que nous faisons et en 5 minutes nous voilà de retour avec les billets manquants.
Le Kremlin, sûrement le site le plus célèbre de Russie, est une forteresse représentant un triangle de plus de 2km de périmètre. Il fut tour à tour, la résidence des tsars, des soviétiques, et maintenant de l’actuel président russe. Evidemment tout ne se visite pas à l’intérieur et l’ensemble est étroitement gardé. C’est autour de la place des cathédrales que se concentrent la majorité des visiteurs. Et pour cause, cet ensemble d’édifices religieux, tous plus beaux les uns que les autres, et concentrés en un même lieu, à de quoi donner le tournis. Surtout quand on regarde le clocher d’Ivan Le Grand culminant à 81 mètres, celui là même que Napoléon a voulu faire sauter pour exprimer sa mauvaise humeur après sa défaire. Mais il rata son coup.
N’étant pas féru de catéchisme, il nous est impossible d’apprécier les différentes peintures et iconostases à leur juste valeur mais ça vaut vraiment le coup d’œil.
Nous aurions bien aimé entré dans le palais du Patriarche pour changer un peu des cathédrales, pas de chance, il est fermé.

Moscou express
Moscou express
Moscou express
Moscou express
Moscou express
Moscou express
Moscou express
Moscou express

Après avoir flâné dans les jardins du Kremlin nous ressortons de l’autre côté, sur la place rouge.
Aussi nous tombons nez à nez avec l’autre monument connu du monde entier, la magnifique cathédrale de Basile-le-Bienheureux. C’est curieux comment la fantaisie de ce bâtiment contraste avec l’aspect un peu stricte de la muraille du Kremlin. Mais étrangement, l’ensemble est du plus bel effet.

Moscou express

Au milieu de la place, accolée à la muraille, on trouve le mausolée de Lénine qui n’est pas très esthétique. Et juste derrière, la muraille a été transformée en panthéon des « héros de l’URSS ». On y trouve les restes d’anciens dirigeants du régime, comme Staline. Mais il y aussi d’autres personnalités comme Youri Gagarine par exemple.

Moscou express
Moscou express

Nous remontons vers le musée d’histoire et rejoignons de nouveau le jardin d’Alexandre, pour assister à la relève de la garde du soldat inconnu, à midi pile.
La démarche des gardes est vraiment particulière. On l’apparente à celle de l’oie. Ils lèvent en cadence leur pied au niveau de leur bassin, puis viennent le frapper au sol, jambe tendu. C’est un peu ridicule, mais tellement amusant.

Moscou express
Moscou express

Pour le repas nous avons repéré un bon plan dans le petit futé : la cantine du Goum. Alors le Goum est un immense centre commercial occupant toute la partie est de la place rouge. D’ailleurs il contraste avec les autres constructions car c’est le seul bâtiment qui est construit en pierres blanches. C’est un très bel édifice à l’extérieur comme à l’intérieur. Il est composé de 3 grandes galeries surplombées d’immenses verrières. Les galeries sont dotées de deux niveaux en coursives, auxquels on accède par des escaliers et des passerelles. La décoration faite de fontaines, moulures ferronnerie et candélabres est vraiment élégante. Et pour parfaire l’ambiance des lieux, des hauts parleurs discrets diffusent une musique rétro. Un vrai voyage dans le temps.

Moscou express
Moscou express
Moscou express
Moscou express

La majorité des boutiques présentes ici sont plutôt luxueuse, mais au dernier niveau d’une des galeries, on tombe sur la cafétéria Stolovaya N°57 au style « années 60 ». La cuisine est simple, mais très bonne et très bon marché. D’ailleurs la file d’attente ne fait que de s’allonger. Chacun a prit un plat différent,  Crêpes fourrées, Escalope de poulet pané, Goulash et Langue de bœuf sauce champignons.

Moscou express
Moscou express
Moscou express
Moscou express
Moscou express
Moscou express

Après le déjeuner nous flânons dans les galeries, nous passons un bon moment dans l’épicerie fine Gastronom n°1, un genre de Fauchon moscovite. Le vrai paradis des expats’ !!  On retrouve avec plaisir quelques produits qui nous manquent un peu, les viennoiseries, les fromages. Il y a même des jambons, que l’on a plus vu depuis la Turquie, religion islamique oblige.
Et petit clin d’œil à Till et Marc, il y a du pesto !!!
Mais on trouve aussi du caviar bien sûr, et plein d’autres bonnes choses …. mais pas à la portée de toutes les bourses.

Moscou express
Moscou express
Moscou express
Moscou express

Mais pour le dessert on craque pour quelques viennoiseries, ça nous change un peu des glaces. Et pour accompagner tout ça, on goute à la spécialité du magasin Goum, la limonade.

Moscou express

Le ciel s’est bien couvert ce midi, nous avons déjà échappé à une belle averse pendant que nous étions au Goum. Pour l’après midi, l’idée est de visiter le quartier de Kitaï Gorod, adjacent à la place rouge. Mais à mi-chemin le ciel devient noir. Et quelques instants plus tard, un violent orage éclate en déversant des trombes d’eau. Nous nous réfugions in-extremis dans le hall d’un immeuble qui abrite un restaurant chinois. Cette fois ci c’est bien plus qu’une averse et la pluie est intense. Les gouttières qui ont du mal à suivre la cadence déversent des mètres cubes d’eau dans la rue qui se transforme en torrent. Heureusement par moment ça se calme un peu, mais pas suffisamment pour que nous puissions ressortir en short t-shirt. Et devons nous abriter une bonne demi-heure avant d’avoir une légère accalmie. Le ciel étant toujours menaçant nous renonçons à la fin de la visite et nous nous dirigeons au pas de course à la station de métro la plus proche. Dommage nous n’aurons qu’un tout petit bout de la capitale russe mais en même temps, nos corps commencent à accuser les kilomètres de marches déjà parcourus. On dirait que ces longues journées de route nous ont rouillés.


Mais la visite n’est pas totalement terminée car certaines stations de métro sont des œuvres d’art en elle-même. Nous avons l’occasion d’admirer la station Komsomolskaïa tout en marbre et en stucs.

Moscou express
Moscou express
Moscou express

En arrivant à notre station de sortie nous croisons les doigts pour que la pluie ait totalement cessée mais nous devons nous rendre  l’évidence, cela n’est pas pour tout de suite. Alors il nous faut rentrer au camping-car sous la pluie.

Moscou express
 
Vu la nuit que nous venons de passer, il n’est pas envisageable de rester la soirée ici. Mais par prudence avec la pluie qu’il tombe encore, nous préférons attendre un peu avant de quitter la ville.
Vers 18h00 nous nous préparons à galérer dans les bouchons. Nous sommes vendredi soir et il semble que la pluie ait provoqué quelques accidents. Et effectivement nous n’avons pas fait un kilomètre que nous devons nous agglutiner aux autres véhicules. Le GPS annonce des portions à plus de 40 minutes de retard, alors il faut finasser, quitter les grands axes et serpenter dans les boulevards de second plan. Mais les minutes s’écoulent et à l’échelle de la ville nous n’avançons pas bien vite, d’autant que les averses orageuses font leur retour.
Moscou express
Moscou express

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Mat 02/07/2017 22:37

Quelle agitation cette ville ! Par contre au niveau architecture ça en jette !

Xav 03/07/2017 18:03

Effectivement, c'est pas mal du tout.