Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
= DUDU Express =

= DUDU Express =

Un tour d'Eurasie express pour la famille Dudu en camping-car

Plaisant retour en Europe en Estonie

Mercredi 5 juillet,

Nous quittons Peterhof dans la matinée en direction de la frontière. La route est finalement plutôt bonne, tant mieux. Nous nous arrêtons comme à l’habitude dans un supermarché pour liquider nos derniers roubles, cette fois si nous avons plutôt bien géré et il ne nous reste que l'équivalent d'une quinzaine d’euros à dépenser. La difficulté une nouvelle fois est de tomber juste. Verdict à la caisse, ça dépasse. De plus la caissière commence à passer les articles du client suivant avant que nous n'ayons pas encore payé, si bien qu’on ne sait plus quel était le montant. Et on ne comprend pas bien, alors qu’on n’a pas encore donné toute notre monnaie, la caissière nous fait signe que c’est assez. Finalement tout s’éclaircit, ce ne sont pas les articles du client suivant que la caissière à scanner, mais sa carte de fidélité qui donne des réductions sur les produits. C’est vraiment très gentil de leur part. Du coup on se retrouve avec un rab de roubles. Alors que je rapporte les courses au camping-car, Céline repart avec son reste de monnaie et elle revient avec du saucisson ! Ca aussi ça faisait longtemps ! On le dégustera avec un peu de Vodka, à la santé du monsieur derrière nous et de la caissière.
 
Nous arrivons à la frontière un peu avant 13h, et nouvelle bonne surprise, la file d’attente n’est pas très longue.
Plaisant retour en Europe en Estonie
Cela étant ça n’avance pas très vite, et on comprend pourquoi lorsqu’une demi-heure plus tard on se présente au guichet pour les formalités de la Dudumobile. La douanière est 2 de tension. De plus elle semble bien embêtée car elle nous demande un document que nous n’avons pas. A la place nous lui tendons un papier que nous avait remis les douaniers kirghizes et que nous devions garder jusqu’à la sortie de la Russie. Mais ça n’a pas l’air de satisfaire la douanière. Elle fini par sortir de sa guérite pour se rendre dans le grand bâtiment d’à côté. La dame revient quelques minutes plus tard mais elle passe encore je ne sais pas combien de temps à saisir sur son ordinateur les informations de la carte grise. Je veux bien croire que l’alphabet latin est compliqué pour les russes mais quand même. La vitesse à laquelle elle tape sur les touches est affligeante. Si vous avez vu le film d’animation Zootopie, nous avons l’impression de rejouer la scène avec le paresseux !

Lorsque nous sommes passés, la file d’attente avait quasiment disparue. Maintenant elle s’est complètement reformée. Enfin, c’est la dernière douane que nous avons à franchir avant d’entrer dans l’espace Shengen alors nous restons zen.  Ce qui rend l’attente pénible est  que nous sommes en plein vent et avec les 15° de température ambiante, ça caille. Les enfants sont même retournés cherchés leur manteau d’hiver.
 
Enfin nous pouvons avancer un peu le camping-car pour nous présenter au guichet suivant. Cette fois il s’agit du contrôle des passeports. Et là encore, on ne comprend pas pourquoi, la guichetière à l’air septique en regardant nos passeports. Elle passe des coups de fils. Au bout d’un certain temps, elle se décide à valider les passeports des enfants et de Céline, qui peuvent rejoindre la Dudumobile. Moi je dois encore patienter. Pendant ce temps Céline gère la fouille du véhicule avec un autre douanier. Sans doute la première et la dernière fois. Au moins lui, il a l’air plus sympathique.
 
De mon côté, je vois un autre type arrivé. Sans uniforme celui là. Il discute avec la douanière puis ressort de la cabine avec nos passeports. Il me dit être inspecteur de la police de l’immigration. Cool !! Pour la dernière douane, nous avons droit à un bonus. Il me conduit dans une salle d’interrogatoire. Il est plutôt décontracté, et moi aussi de toute façon. Je comprends bien que ses craintes sont relatives aux différents pays que nous avons traversés. Il me pose quelques questions basiques dans un anglais approximatif. C’est surtout pour voir si je suis stressé et si je réfléchis avant de répondre. Au bout de 5 minutes, je peux rejoindre la famille. J’avais suggéré au policier de déplacer la Dudumobile avant mon interrogatoire, histoire de dégager le passage. Il m’avait dit que ça n’était pas la peine mais j’aurai peut être dû insister. Ca aurait évité à Céline de se faire enguirlander par un passager mécontent.
 
Et voilà, nous pouvons rejoindre l’Union Européenne. Nous quittons la Russie avec un sentiment mitigé. Avec les 9 jours que nous permettait notre visa de transit nous n’avons forcément pas pu apprécier autant le pays qu’avec les 3 ou 4 semaines initialement prévus. Nous n’avons pu dégager que 2 jours pour la visite des deux grandes villes. Aussi de la générosité des russes, ventée par nos guides touristiques nous n’avons rien vu. Nous avons la plus part du temps eu à faire à des gens froids et peu souriants. Mais il parait qu’en dehors de leur travail ils sont plus chaleureux.

Je pense aussi que les 3 dernières semaines de route, pour parcourir près de 5 000km, ont été fatigantes moralement. Nous avions hâte de reprendre un rythme plus tranquille et de retrouver de la liberté dans le cadencement de nos étapes. Et puis nous commençons un peu à nous projeter dans le retour à la maison. Et le retour en Europe c’est déjà un peu la maison. Mais il nous reste un peu plus d’un mois et nous comptons bien en profiter. D’autant qu’ici le voyage sera bien plus facile et que l’école est presque terminée.
 
Plus que quelques mètres, nous passons sur le pont qui traverse la Narva, et nous arrivons en Estonie. Nous pouvons admirer l’imposant château médiéval de Narva qui fait face à la forteresse d’Ivanrorod côté russe.
Les infrastructures douanières sont flambants neuves ici, et nous apprécions que le guichet soit à la hauteur des yeux  et non du torse ! Le douanier parle dans un anglais parfait, il jette un rapide coup d’œil aux passeports, nous les rend en nous appelant par notre prénom, et hop, en 5 minutes c’est réglé. Bienvenue en Europe !!
Dans cette ville, peuplée en majorité par des russes, le changement avec la Russie n’est pas radical.  Mais il y a des petits détails qui ne trompent pas. Ca fait plus neuf, en meilleur état. Notamment les bus, qui sont des épaves côté russe.
 
Après avoir déjeuné sur un parking de la ville, nous partout à la découverte de l’Estonie. Et cette fois pas besoin de faire de change, ni d’acheter de carte SIM grâce à la nouvelle loi sur le roaming ! Ma collection est terminée.
Plaisant retour en Europe en Estonie

D’emblée l’Estonie nous plaît bien. La campagne est bien verte.  Les maisons majoritairement en bois sont bien entretenues avec de jolies clôtures et un gazon bien tondu.
Nous commençons la visite par la réserve paysagère d’Ontika. On y accède par de petites routes de campagnes pittoresques et on y découvre le parc du château d’Oru. Même si le château a disparu le parc est magnifique.

Plaisant retour en Europe en Estonie
Plaisant retour en Europe en Estonie
Plaisant retour en Europe en Estonie

On prolonge un peu la balade jusqu’à la plage non loin. La descente est quand même raide.

Plaisant retour en Europe en Estonie
Plaisant retour en Europe en Estonie

Puis non reprenons la route pour quelques kilomètres pour voir la plus haute cascade d’Estonie. Bon ça n’a rien d’exceptionnel, mais la vue sur la mer est plutôt sympa.

Plaisant retour en Europe en Estonie
Plaisant retour en Europe en Estonie
Il est temps maintenant de trouver un coin où dormir. Sur le GPS je déniche non loin de là une route  sans issue qui se termine par un chemin tout tranquille et où il y a de quoi se stationner. C’est parfait ! Coup de bol !
 
 

Jeudi 6 juillet,
 
Nous quittons la réserve paysagère d’Ontika pour nous diriger vers le parc national de Lahemaa. Sur le chemin nous nous arrêtons dans la ville de Rakvere pour faire le plein d’eau. Nous tournons en vain pour trouver les toilettes publiques,  pourtant indiquées à l’entrée de la ville. Alors nous demandons de l’aide dans un restaurant et le personnel fort sympathique nous oriente vers le cimetière. Bah tiens, on n’avait perdu l’habitude de se ravitailler là. De fait le cimetière est arboré et joliment aménagé, ce qui rend le remplissage des bidons assez plaisant.
 
Nous arrivons en toute fin d’après midi dans le parc national de Lahemaa. Ce parc est en grande partie recouvert de forêt et longe une côte très escarpée faite de péninsules et de baies. Ca donne envie !
Nous nous engouffrons dans les routes forestières et nous dirigeons vers le sentier des castors. Nous passons à côté du Manoir de Sagadi que nous visiterons sûrement demain vue l’heure avancée.
Le sentier des castors permet d’observer les barrages construits par ces gros rongeurs. Impossible cependant de les observer car ils sont prudents et plutôt nocturnes.
Plaisant retour en Europe en Estonie
Plaisant retour en Europe en Estonie
Plaisant retour en Europe en Estonie
Plaisant retour en Europe en Estonie

Nous poussons ensuite quelques kilomètres en camping-car pour rejoindre la ville côtière de Vergi. Nous arrivons sur le parking du port. La vue est superbe, il y a des jeux pour les enfants, c’est calme, que demander de plus ?

Plaisant retour en Europe en Estonie
Plaisant retour en Europe en Estonie
Vendredi 8 juillet,

C’est notre dernier jour d’école, youhou !!! Les enfants attendaient ça avec impatience, et nous aussi !! Nous nous sommes acquittés de notre tâche du mieux que l’on pouvait. Parfois dans des conditions de travail difficilement propices à l’apprentissage : dans la promiscuité, sur des routes défoncées, sous le cania, …. Pas toujours facile de se concentrer hors du cadre scolaire.
Nous n’avons sûrement pas fait aussi bien que les profs mais bon, on espère que ces mois d’école nomade seront bénéfiques aux enfants. Alors nous souhaitons d’excellentes vacances à tous les enfants, et aussi, un peu plus cette année, à tous les professeurs !!
Le fait est que nous allons pouvoir démarrer nos journées plus tranquillement et plus sereinement.  Duduexpress passe en mode vacances pour cette fin de voyage !

Et pour fêter ça, quoi de mieux qu’un bon resto. Nous en avons repéré un sur notre guide qui nous parait fort bien. Nous y allons tranquillement en prenant la route côtière. Au bout d’une demi-heure nous arrivons dans la ville de Palmse devant celui que je croyais être le bon resto. Mais non,  contrairement à ce que le laisse penser le site internet, il ne se situe pas à Palmse, mais dans le village voisin où nous avons dormi. Je me suis totalement gouré.
Nous repartons donc en direction de notre lieu de bivouac, mais en coupant par la forêt cette fois. Dans le même temps nous faisons l’impasse sur le manoir de Palmse devant lequel nous sommes passés rapidement.
 
La taverne est aménagée dans une chaumière rustique. On y mange sur de grandes tables en bois décorées de bougies. On se sent bien dans cette atmosphère authentique. Au menu on trouve un bon choix de spécialités estoniennes. Parfait !
Nous prenons 4 plats différents : Du porc rôti accompagné de choucroute, de la morue nappée de fromage à la carotte, du porridge de seigle à la sauce aux champignons, des croquettes de brochet aux légumes.
Le patron fort sympathique, nous fait même goûter une boisson très appréciée dans les Pays Baltes et en Russie : le kvass. Elle est faite à partir de pain de seigle fermenté. Verdict de la famille Dudu 2 sur 4 !
Disons le tout de suite, c’est nettement meilleur que le koumiss. Cette boisson, légèrement sucrée, est à mi-chemin entre la bière et le cidre. Et on y retrouve l’arôme de ce pain noir, à la farine de seigle, que nous avons gouté également. Tartiné de beurre, c’est un régal !
Plaisant retour en Europe en Estonie
Plaisant retour en Europe en Estonie
Plaisant retour en Europe en Estonie
Plaisant retour en Europe en Estonie
Plaisant retour en Europe en Estonie
Plaisant retour en Europe en Estonie
Plaisant retour en Europe en Estonie
Plaisant retour en Europe en Estonie
Plaisant retour en Europe en Estonie

On sort du resto, repus de chez repus. Nous rejoignons maintenant le village de Kasmu pour une petite balade de bord de mer appréciable. Parmi les curiosités de la région il y a les blocs erratiques, apportés de la Scandinavie par l’activité glacière. On en trouve un peu partout sur la côte,  mais un des plus impressionnants est celui de Tammispea qui fait près de 8 mètres de haut.

Plaisant retour en Europe en Estonie
Plaisant retour en Europe en Estonie
Plaisant retour en Europe en Estonie

Pour clore la journée, nous allons nous promener au dessus de la tourbière de Viru. Pousse ici des dionées, ou attrape-mouche de Vénus, mais dommage, nous n’avons pas réussit à débusquer cette fameuse plante carnivore.
Pour la nuit nous restons à proximité de la tourbière. Et pour changer, ça sera un bivouac forestier !

Plaisant retour en Europe en Estonie
Plaisant retour en Europe en Estonie
Plaisant retour en Europe en Estonie

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

eve 10/07/2017 13:02

Bon retour en Europe, encore de beaux pays à découvrir et de belles rencontres à faire, fini la corvée de l'école vive les vacances.Profiter pleinement de ce dernier mois, toujours à nous montré de superbes paysages.
J' embrasse toute la petite famille

Xav 12/07/2017 08:18

Merci Vivine pour ton message. Oui c'est vrai que faire l'école tous les jours c'était un peu ma corvée mais bon ça faisait partie du plan. Grosses bises également.

Anthony R 09/07/2017 15:08

Salut les voisins,
Pas trop eu le temps de vous écrire depuis votre départ mais toujours un œil sur vos aventures. Chez nous le temps défile aussi vite que vos kilomètres parcourus mais avec moins de relief (sauf notre weeding party riche en émotions).
On aura bientôt nous aussi notre petit moment de dépaysement mais à une autre échelle.
En attendant de se revoir profitez bien de votre semestre de vacances et encore bravo pour tous ces beaux posts que vous nous faites partager.
Chausson est en pleine forme et vient se rouler de temps en temps sur notre terrasse.
Des bises de la Croix Bernard.

Famille Rozeau

Xav 12/07/2017 08:16

Eh! Salut Anthony. Ça fait plaisir d'avoir de vos nouvelles. Félicitations pour votre mariage ! C'était quand déjà ? On aura l'occasion de parler de tout ça très prochainement. Passez de belles vacances.

Mat 08/07/2017 18:03

Pas mal ta collection de carte SIM :D

Toute cette verdure, c'est beau. Cap sur la Lettonie ensuite !?

Profitez bien de votre gros mois à venir, ça passe tellement vite en vous lisant et j'imagine que c'est pareil pour vous.

Xav 12/07/2017 08:13

Ouais on enchaîne les 2 autres pays baltes ensuite. Ca passe vite c'est sûr mais on a quand même hâte de rentrer. A très bientôt