Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
= DUDU Express =

= DUDU Express =

Un tour d'Eurasie express pour la famille Dudu en camping-car
Nous sommes rentrés depuis août 2017

Riga

Samedi 15 juillet,
 
Nous quittons le parc national de la Gauja et faisons route vers Riga, la capitale lettone, qui se trouve à une soixantaine de kilomètres. Mais avant il nous faut trouver de l’eau et paradoxalement nous avons plus de difficulté pour en trouver ici, où il y en a partout, que dans les zones arides où nous sommes passés. Nous essayons bien les cimetières mais la plupart des points d’eau sont des puits, et on se voit mal remplir nos 150 litres au seau.
Ce n’est qu’en arrivant dans l’agglomération de Riga que nous trouvons de quoi nous ravitailler, grâce à la gentillesse des employés d’une station de lavage.
 
On aborde la visite de Riga, un peu les mains dans les poches. J’avoue ne pas avoir été très assidu sur les guides touristiques pour une fois. Alors, on trouve un parking à quelques centaines de mètres de la vielle ville et nous voilà partis. Ah oui, j’oubliais, il est déjà 14h quand nous nous stationnons et nous n’avons toujours pas déjeuné. La session de blog de ce matin nous à un peu retardé. Alors la priorité est de trouver un resto où manger.
 
On atterri, pas totalement par hasard car j’avais un peu regardé les guides quand même, dans la chaîne de buffets Lido. Bien que la plupart du temps très économiques, les buffets s’avèrent assez compliqués à l’étranger. C’est bien on voit les plats, mais il faut se décider vite. Et traduire tous les écritos à toute la famille, et bien ça prend un peu de temps. Et les clients qui suivent, comme les serveurs, ils nous le font bien comprendre, qu’on ralenti tout le monde. Céline s’est même fait coincer les doigts par l’espagnole impatiente qui la suivait !

Du coup on choisi un peu à l’arrache et on verra bien. Une fois le moment de stress passé, on s’installe tranquillement dans la salle à la déco rustique, mais sympa. Par contre les tables sont toutes petites et très basses. On ne peut même pas loger les plateaux côte à côte, on à l’impression de manger sur des tables de cantine d’école. Enfin bref, les plats sont très bons et c’est l’essentiel. Pauline et Simon ont prit un énorme filet de poulet avec des petites pommes de terre. Céline a choisi du poulet aussi, mais nappé de fromage et d’ananas, excellent. Et moi je me suis laissé tenter par des ribs de porc avec une purée bien préparée. Et pour accompagner tout ça nous avons pris deux assiettes de crudités.

A 15h il est grand de partir à la découverte de la ville. Disons le tout de suite, la vieille ville ne nous a pas vraiment enchanté. Il y a bien quelques beaux édifices mais ils sont disséminés un peu partout. Il n’y a pas la même cohésion qu’à Tallin. Ou alors, peut-être sommes nous blasés à force d’enchaîner les visites ?
Voici malgré tout quelques beaux monuments, comme la maison des têtes noires (première photo).
Riga
Riga
Riga
Riga
Riga
Riga
Nous avons remarqué que depuis la Russie, les habitants sont de moins en moins vêtus. On ne compte plus les jupes et les shorts tellement courts qu’ils frisent l’indécence, alors que la température dépasse rarement les 25°, et qu’il y a toujours un petit vent frais. C’est très paradoxal car dans les pays d’Asie centrale ou en Iran, les gens sont très couverts compte tenu de la chaleur ambiante. Les hommes sont quasi tous en pantalon-chemise (éventuellement chemisette), et les femmes, même si elles sont en robes (hors Iran bien sûr), ont très souvent des chaussettes aux pieds. Nous imaginons que là bas, la tenue est régie par leur religion, ou tout au moins, par leur culture. Et à contrario, ici, dans les pays du nord, l’hiver est tellement rigoureux, et l’été tellement court, que les tenues légères sont sorties à la moindre occasion.
 
Nous poussons jusqu’aux berges du fleuve Daugava, qui se jette 15 km plus au nord, dans le golfe de Riga.
Riga

En fin d’après midi, si vous nous connaissez bien, vous vous doutez que nous allons nous arrêter pour une pause gourmande. Adjacent à notre resto du midi, nous avons repéré un sympathique salon de thé avec une généreuse offre de pâtisserie. Comme le vieux Riga n’est pas très grand nous y sommes rapidement, par contre le choix, lui est un peu plus long. Vous ne verrez pas de photos des fameux gâteaux. Pas que nous avons une grande faim mais simplement que nous avons oublié.

Riga

Au cours de l’après midi nous voyons quelques autres curiosités de la ville. Comme ces poteaux sculptés, ces vieux tramways, ces bus à thème, ou encore ces chats noirs qui trônent au dessus de cette maison jaune, et qui sont devenus l’emblème de la ville.

Riga
Riga
Riga
Riga
Riga

Pour retourner à la Dudumobile nous rejoignons le monument de la liberté, puis nous longeons le canal de la ville, qui correspond en fait aux anciennes douves de la ville médiévales. Et finalement c’est ce que nous aurons préféré dans Riga !

Riga
Riga
Riga

Nous quittons la ville vers 19h, en direction du nord ouest du pays. Après une trentaine de kilomètres nous bifurquons dans le parc national de Kemeri pour trouver un coin où dormir. J’avais repéré un coin propice à notre bivouac sur le GPS, mais le site n’est autorisé que la journée. Alors on continue un peu, mais c’est du chemin très moyen, et surtout, dans cette zone très humide, il n’y a aucun endroit pour se stationner un peu à l’écart. Bon on finit quand même par trouver une petite niche en bordure de route d’où partent des chemins de randonnée. C’est pas le top mais bon. Le seul problème ce soir est l’invasion de moustiques à laquelle nous devons faire face avec Céline, alors que nous étions sur le point de nous endormir. On entend sans cesse des bzzz, bzzz autour de nous sans trouver ces diables d’insectes. Il s’avère en fait que le lanterneau est mal fermé, et certains des milliers de moustiques qui doivent tourner autour du camping-car, ont réussi à ce glisser entre la vitre et le volet. Il nous faut quand même plusieurs assauts pour les éradiquer, à coup de raquettes ou de mains, mais on finit par en arriver à bout.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

claudette 17/07/2017 13:56

Je lis attentivement votre blog et je revis mes voyages
Je trouve que vous n'êtes pas restés assez longtemps dans certains pays comme la Russie qui possède des trésor
Je comprends aussi que 6 mois c'est court mais quels beaux souvenirs pour vous et vos enfants
Bonne continuation