Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
= DUDU Express =

= DUDU Express =

Un tour d'Eurasie express pour la famille Dudu en camping-car
Nous sommes rentrés depuis août 2017

En route pour Moscou !

Mardi 27 juin


Nous parcourons les deux derniers kilomètres de route chaotique qui nous sépare de la frontière. Les formalités kazakhes sont rapides. Seule déconvenue : Nous avons retrouvé nos passeports décorés de peinture verte, après les avoir posés sur la tablette du guichet. Mais quelle idée d’avoir mis une inscription « peinture fraîche » en russe. Lol

En route pour Moscou !

Et tout compte fait les formalités côté russe se passent plutôt bien également. Après avoir rempli notre traditionnelle carte de migration, nous stationnons la Dudumobile pour la fouille. Et pour une fois, il y a un bureau des enregistrements juste à côté. Comme ça nous pouvons rester tous ensemble. La fouille reste superficielle, le douanier m’a même demandé s’il devait enlever ses chaussures pour rentrer ! Si ça continue je vais arriver à ne pas me faire confisquer le drone !
Le seul couac : La photo de Céline voilée sur le visa Iranien semble jeter un froid. Les douaniers viennent me voir pour que je confirme que nous étions bien en Iran pour le tourisme …
Il ne reste plus qu’à passer la Dudumobile au scanner et c’est bon.
Pour éviter toute nouvelle déconvenue question horaire, nous prenons bien soin de questionner un des douaniers sur le sujet. Nous reculons d’une heure une nouvelle fois. Nous en sommes maintenant à +2 heures par rapport à la France.

J’avais émis de grands espoirs sur l’état de la route côté russe. Erreuuuuur ! Certes, c’est un peu mieux que les derniers kilomètres kazakhs, mais c’est loin d’être la panacée. On roule à 50-60 et ça secoue énormément. C’est bien simple, il y a tellement de rebouchage de trous qu’on ne voit même plus la route originelle.
Après deux heures de shaker nous nous arrêtons pour déjeuner, et nous tombons sur ce superbe panneau !! De quoi se faire une belle première image du pays !! Ca me fait penser aux panneaux d'entrée de ville dans les Luky Luke ! Genre : "Ici vit le croque-mort le plus prospère de l'ouest"

En route pour Moscou !

L’état de la route ne s’arrange vraiment qu’à l’approche de Saratov. Cette grande ville de 800 000 habitants baignée par l’impressionnante Volga, va nous permettre de faire nos traditionnelles démarches de début de pays : obtention de monnaie locale et d’une carte de téléphone. Plutôt que de retirer des roubles nous préférons faire du change pour liquider nos derniers dollars.
Grâce à OSM nous trouvons une banque près de l’aéroport. Malgré la présence de panneaux d’affichage des taux à l’extérieur de l’établissement, nous avons l’impression d’êtres des extra terrestre lorsque nous demandons de faire du change. Etrange.
Ils sont un peu fade les billets russes. Nous nous sommes habitués à des couleurs plus chatoyantes !
Sur les conseils d’une des employées de la banque nous trouvons un croisement où trouver  des boutiques d’opérateurs téléphoniques. Et nous n’avons que l’embarras du choix, ils sont à touche-touche. J’étais un peu inquiet sur la législation russe en matière de téléphonie mais au bout au compte tout se passe facilement et pour un prix correct. Une particularité quand même : il faut payer un supplément pour le roaming si on voyage dans plusieurs régions.

En route pour Moscou !
Il ne nous reste plus qu’à quitter la ville pour trouver un endroit ou dormir. Nous trouvons un petit chemin tranquille qui s‘écarte de la route. Cette nuit, Russie oblige, nous dormons en bordure d’un champ…. de patates (au sens propre).
Malgré les routes de mauvaises qualités, nous avons quand même parcouru : 310 km.
 
 
Mercredi 28 juin,
 
Nous entamons notre deuxième journée de route en Russie, toujours sous le soleil. Il semble que la  Russie a entreprit de grand travaux de rénovation des routes car les zones de travaux sont nombreuses. Dans la région où nous sommes il n’y a ni autoroute, ni voie rapide et le trafic est relativement dense, avec beaucoup de camion. Mais cela ne nous empêche pas de rouler correctement. En contrepartie des travaux, nous bénéficions aussi de portions déjà refaites où on roule à 90-100 sur de longues distances.
En route pour Moscou !
Il semble aussi que ce matin nous avons encore changé de fuseau horaire. On va finir par être déboussolé. Nous n’avons maintenant plus qu’une heure d’avance sur la France. La synchronisation devrait intervenir en Pologne à priori. On a un peu de temps devant nous.
Nous avons quelques difficultés pour trouver de l’eau. Après plusieurs heures à guetter les accotements, nous apercevons un monsieur qui lave sa voiture dans un garage. Nous nous approchons de ce qui semble être une épicerie. Nous faisons la connaissance d’une dame russe à bonne corpulence qui comprend facilement ce que nous cherchons. Et malgré son visage froid  comme un lac sibérien, elle nous aide volontiers à remplir les bidons. Elle n’accepte d’ailleurs pas les billets qu’on lui propose en guise de dégagement. La preuve encore qu’il ne faut pas rester sur ses à prioris.
Pour la suite de notre voyage en Russie nous hésitons entre, filer directement à Moscou, ou faire un détour de 350 km par Vladimir et Souzdal, deux belles cités de l’Anneau d’or, que nous avions prévus de visiter initialement. Cette dernière option nous oblige cependant à prendre des routes transversales dont l’état nous inquiète un peu. Et effectivement, en fin d’après midi, lorsque nous arrivons à la croisée des chemins, on peut rapidement constater que ça va être compliqué. Comme il est possible de contourner ce petit bout de 25 km de réseau secondaire (en blanc sur la carte), nous prolongeons un peu en direction de Moscou. Bien nous en à pris, la route (orange) de contournement semble un peu meilleure. Mais la journée de route a déjà été bien longue alors nous nous arrêtons là, en périphérie de Shatsk, pour la nuit. Cette fois c’est un champ de blé qui fera office de voisin.
 
Les 470 km du jour nous ont permis de franchir la barre des 20 000 km depuis le début du voyage. Plus que 5 000 et nous serons rentrés.
En route pour Moscou !

Jeudi 29 juin,


Cette nouvelle journée de route doit nous mener droit jusqu’à « Mockba ». Après réflexion nous faisons l'impasse sur Vladimir et Souzdal car nous sommes trop juste en temps. 

Nous avons donc 370 km et 5h pour rejoindre la capitale russe. Largement de quoi prendre le temps d’admirer les paysages. Voici l’album photo de la journée.

Maisons russes traditionnelles
Maisons russes traditionnelles
Maisons russes traditionnelles

Maisons russes traditionnelles

Les célèbres Kamaz, omni-présents depuis l'Ouzbékistan
Les célèbres Kamaz, omni-présents depuis l'Ouzbékistan

Les célèbres Kamaz, omni-présents depuis l'Ouzbékistan

Quelques humains de bord de route
Quelques humains de bord de route
Quelques humains de bord de route

Quelques humains de bord de route

Un motard militant pour le rapprochement des peuples ?

Un motard militant pour le rapprochement des peuples ?

Un coup de cœur particulier pour les maisons traditionnelles russes. Malheureusement certaines sont très délabrées voire abandonnées.


Nous appréhendons énormément l’entrée dans l’agglomération moscovite de 27 millions d’habitants. La ville s’est organisée en plusieurs cercles concentriques au fur à mesure de son développement. Le 4ème et dernier cercle a une superficie équivalente à 10 fois Paris !
Mais des embouteillages monstres et de la conduite nerveuse décrits dans nos guides, nous n’en verrons pas la couleur. Et c’est tant mieux.

Par contre nous avons quelques belles traductions russes d'enseignes bien connues. De quoi vous familiariser avec l'alphabet cyrillique !

En route pour Moscou !
En route pour Moscou !

Nous trouvons facilement le parking suggéré par une de nos applis de camping-caristes. Ca fait pas rêver hein ? Pour ça il faudra attendre demain.

En route pour Moscou !

Il est un peu bruyant mais il a l’avantage d’être gratuit et relativement proche du métro. On verra bien commencera sera la nuit … en attendant nous vous envoyons, quelques bons baisers de Russie !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Boutard Isabelle 30/06/2017 05:03

Bonjour
En cherchant des infos sur le Kirghistan j'ai trouvé votre blog fort intéressant. Nous sommes aussi en CC et faisons le trajet inverse de vous (partis par la Russie et retour par la Turquie). D'ailleurs nous étions au même moment à Turkestan. Notre question concerne tjrs le fameux carnet de passage en douane pr l'Iran. Quelle est votre expérience à ce sujet car il est temps pr ns de le demander. Merci pr votre retour d'expérience et bonne route. Isabelle et André du dpt de La Mayenne

Xav 30/06/2017 19:33

Bonjour Isabelle, C'est dommage qu'on n'ai pas pu se rencontrer à Turkestan ! On aurait certainement pu s'échanger plein d'infos réciproquement. Ce sont les aléas de ce type de voyage !

Alors pour le CPD, il faut en faire la demande dans le pays d'origine. Et il est envoyé par la poste. Voici mon article sur le sujet : http://duduexpress.over-blog.com/2017/02/carnet-de-passage-en-douane-en-poche.html
Du coup vous devrez obligatoirement vous le faire envoyer par DHL ou un autre transporteur international.

Vous avez fait les pays baltes et la Pologne ? Des conseils ?
A très bientôt.